Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

hernie discaleQu’est-ce que l’hernie discale ?

Une hernie discale est une lésion située dans la colonne vertébrale. Résultat du gonflement d’un disque intervertébral provoquant une surpression sur les racines nerveuses spinales ou la moelle épinière, l’hernie se caractérise généralement par des douleurs importantes au dos, au cou et aux jambes et doit être traitée rapidement afin d’éviter d’éventuelles complications ou aggravation.

Qu’est-ce que l’hernie discale ?

L’apparition d’une hernie discale est typiquement liée à une perte de flexibilité des disques de la colonne dû à leurs vieillissement. Elle est souvent causée par les chutes, les efforts intenses ou des mouvements mal exécutés. Bien qu’une hernie au dos soit plus rare chez les enfants et les adolescents, l’occurrence de cas diagnostiqués chez ces derniers n’est pas impossible. Il s’avère par ailleurs qu’une partie importante des cas d’hernie se produise chez les 30-40 ans, soit relativement jeune.

Les symptômes d’une hernie discale

Les symptômes d’une hernie aux disques vertébraux sont variables selon le degré d’avancement de la lésion et la zone affectée de la colonne. En cas de lésion dans la zone lombaire (au bas du dos), la douleur est localisée dans le bas du dos, les fesses et les jambes. Une lésion dans la zone cervicale (haut du dos) occasionnera plutôt des douleurs aux aisselles et aux omoplates. Une hernie grave et non-traitée peut en outre causer une perte des capacités musculaires, pouvant même dégénérer vers une incapacité définitive des muscles touchés. Le diagnostique doit être posé par un spécialiste de la santé afin de déterminer précisément la nature, la gravité du cas et le risque de récidive.

Quel traitement pour soulager votre hernie discale ?

Le traitement d’une hernie ne nécessite en général aucune intervention chirurgicale. Chez les patients souffrant d’hernies légères et dépistées rapidement, le repos et une restriction des efforts physiques est souvent efficace. Les douleurs peuvent être atténuées par une prescription de médicaments anti-inflammatoires, voire d’opiacés pour les cas de douleurs très intenses. La voie chirurgicale ne s’avère nécessaire qu’en cas d’échec du traitement par voie naturelle, en particulier si les lésions s’aggravent.

Afin d’atténuer les risques d’être victime d’une hernie discale, il est conseillé d’effectuer régulièrement une activité physique sollicitant les muscles dorsaux et abdominaux, de préserver un poids sainement adapté à votre constitution physique et d’adopter une posture adéquate pour soulever des charges importantes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.