Comment soigner une arthrose lombaire

soigner une arthrose lombaireL’arthrose lombaire est une maladie fréquente, plus particulièrement chez les personnes âgées. A titre de rappel, l’arthrose lombaire est une dégradation des disques intervertébraux. Les douleurs ressenties sont dues au fait que les racines nerveuses se retrouvent comprimées entre les disques intervertébraux. L’arthrose lombaire peut être soigner, voire quasiment éradiquer de différentes manières.

Un traitement médicamenteux:

Avant toute chose, le repos est obligatoire.
Le but de ce traitement pour soigner une arthrose lombaire n’est pas d’éradiquer la maladie, mais de réduire les douleurs qu’elle cause. A cet effet, des anti-inflammatoires sont prescrits, en partant du paracétamol aux corticoïdes dans les cas les plus extrêmes, sous forme de comprimés ou de gélules. Des anti-dépresseurs peuvent être prescrits. Dans le cas où la douleur persisterait, des infiltrations à base de corticoïde sont réalisables: il s’agit ici d’introduire le médicament le plus proche de la douleur pour la calmer.

la chirurgie pour soigner une arthrose lombaire

Il peut arriver que malgré un traitement médicamenteux, les douleurs persistent. Dans ce cas, il est nécessaire de libérer les racines coincées entre les disques afin de l’arrêter. Pour cela, les disques doivent donc être retirés et ensuite, être remplacés par d’autres. Une incision de 20cm est faite, causant non seulement des risques d’infection mais aussi d’hémorragie.

Vu la lourdeur de l’intervention, il a été mis en place une mini chirurgie. Les résultats sont cependant les mêmes, avec près de 80% de réussite. L’incision pratiquée n’est plus que de 2cm et elle est faite au bas du dos; d’où une diminution des risques infectieux et hémorragiques et une cicatrice moins disgracieuse.
Dans cette incision est introduit un tube qui a pour objet de frayer un chemin jusqu’à la zone à opérer. Ce chemin devant être élargi avec des tubes qui seront insérés successivement, de taille croissante. Lorsque le chemin sera jugé assez large pour introduire les instruments conçus spécialement à cet effet, les mêmes gestes seront accomplis. Le déroulement de l’intervention est le même en général, mis à part la taille de l’incision. Il est recommandé de rester alité pendant 72 heures après l’opération et la reprise d’activité ne sera possible que dans les 3 mois suivants.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.